Langue
EN | FR |

Le témoignage de Richard

Lire le témoignage de Richard qui revient sur son parcours face aux fuites urinaires.

JE SUIS DEVENU MON PROPRE ENTRAÎNEUR

Richard , 66 ans

Nous savons tous que nous ne vivrons pas éternellement. Malgré tout, lorsque le diagnostic du cancer de la prostate est tombé, cela a été un choc. J’ai été opéré de la prostate en avril 2011 et tout s’est très bien passé. Au début, après l’opération, j’ai dû utiliser un cathéter. C’était un peu compliqué, alors quand on me l’a retiré, j’ai rencontré un urologue pour discuter de la façon de reprendre une vie normale le plus rapidement possible.

L’opération de l’ablation de la prostate avait affaibli les muscles de mon plancher pelvien, ce qui signifie qu’après l’opération, je ne pouvais pas arrêter l’écoulement de l’urine. On m’a recommandé de faire des exercices et d’utiliser des protections conçues spécialement pour les hommes. Au début, c’était un peu bizarre de les porter, mais elles étaient très discrètes. Même si personne ne remarquait que j’en portais, j’ai décidé d’être très ouvert à ce sujet.
 
Dans la vie, j’ai appris que les gens prennent exemple sur vous. Si vous semblez détendu et ouvert sur un sujet, les gens réagissent de la même manière. Cela étant dit, je n’affiche pas publiquement que j’ai cette maladie, mais lorsque j’en parle, j’essaie de ne pas paraître gêné. Je la présente comme une réalité de la vie que je dois gérer.
 
Je me suis assuré de faire mes exercices et je suis devenu mon propre entraîneur personnel. Et ce dur labeur a porté ses fruits. Je ne dirais pas que la guérison est rapide, mais comme je fais toujours des progrès, je continue. Mon objectif est de réussir à tenir 3 à 4 heures sans aller aux toilettes, et de ne plus avoir à utiliser de protections. Il y a encore du travail à faire, mais dans l’ensemble, je suis heureux d’avoir pu retrouver de nombreuses facettes de ma vie.