Langue
EN | FR |

Comment parler des fuites urinaires

Parler de problèmes aussi intimes que les fuites urinaires peut s’avérer embarrassant. Et pourtant, pour trouver une solution, vous devrez pouvoir aborder sans gêne ce sujet avec votre médecin tout aussi bien qu’avec vos proches.

Des hommes mangeant dans le jardin

Parlez à vos proches

Parler à votre partenaire, à un ami proche ou à un thérapeute peut vous aider à faire face à votre situation. En faisant le premier pas pour vous ouvrir et en parler, il vous sera plus facile d’obtenir l’aide dont vous avez besoin pour trouver la bonne solution.

Il est bon de vous rappeler que vous n’êtes pas seul. Des millions d’hommes, par ailleurs en bonne santé, gèrent chaque jour avec succès leurs fuites urinaires et leurs problèmes de vessie. Il est même possible que certains de vos amis soient confrontés aux mêmes problèmes que vous.

Enfin, ou plutôt surtout, n’oubliez jamais que rien ne doit vous empêcher de faire ce que vous aimez. Faites le premier pas vers une nouvelle qualité de vie en parlant de vos problèmes à quelqu’un en qui vous avez confiance.

Parlez à votre médecin

Pour de nombreux hommes, les problèmes de santé intime comme les fuites urinaires ou les mictions fréquentes peuvent sembler difficiles à aborder. Cependant, sachez que si le sujet peut vous sembler embarrassant à aborder en personne, il s’agit tout simplement d’un sujet médical pour un médecin. N’ayez donc pas peur de poser des questions. Après tout, c’est la seule façon d’obtenir des réponses.

Voici quelques conseils vous permettant de préparer votre rendez-vous chez le médecin :

  • Dressez une liste de vos symptômes. Cela aidera le médecin à identifier le type de problème dont vous souffrez et à en déterminer la cause.
  • Il est facile d’oublier certaines des questions que vous pourriez avoir pendant la consultation avec votre médecin. C’est pourquoi il est bon de les écrire avant votre visite. Vous vous assurez ainsi d’obtenir toutes les réponses dont vous avez besoin lors du rendez-vous.