Langue

    La clé pour prendre en charge et prévenir l’incontinence fécale

    Qu’est-ce que l’incontinence fécale et quels en sont les symptômes?

    Smiling senior woman pushes small child on a swing

    L’incontinence fécale, aussi appelée incontinence intestinale ou anale, est la perte involontaire de matières fécales ou de gaz. Plusieurs problèmes peuvent en être la cause. Une évaluation peut aider à les cerner et vous permettre d’élaborer un plan de soins préventifs et de prise en charge efficace.

    Causes de l’incontinence fécale

    L’incontinence fécale peut être causée par de nombreux facteurs de risque différents. Si le muscle qui contrôle l’ouverture et la fermeture de l’anus est affaibli ou endommagé, une fuite de matières fécales peut se produire. D’autres problèmes de santé comme une diarrhée prolongée, une constipation ou une lésion nerveuse peuvent aussi accroître le risque de ce type d’incontinence. L’incontinence fécale est associée aux maladies comme le diabète, la sclérose en plaques, les hémorroïdes et la démence. 

    Les troubles cognitifs peuvent aussi constituer un facteur de risque, car il peut devenir difficile pour la personne de se rappeler comment se rendre aux toilettes ou de reconnaître le besoin d’y aller.

    D’autres facteurs peuvent comprendre le fait de ne pas consommer suffisamment de liquide pendant la journée, ce qui peut entraîner une constipation et une irritation de la vessie, et par conséquent, une envie pressante et une fuite anale. Une urine jaune pâle est le signe d’un niveau d’hydratation normal. Celle de couleur foncée ou dont le volume est réduit peut indiquer le besoin de boire plus de liquide.

    S’il est nécessaire de traiter la constipation à l’aide de laxatifs, commencez toujours par la dose la plus faible. La prise de laxatifs doit être adaptée aux besoins particuliers de chacun et contrôlée pour déceler tout effet secondaire comme une diarrhée.

    Parler de l’incontinence fécale

    Si nous ne leur posons pas la question, ils ne nous le diront pas. En détectant l’incontinence tôt, nous pouvons intervenir au bon moment. L’incontinence fécale est une affaire très personnelle, et il peut être difficile d’en parler. Les problèmes sociaux et hygiéniques auxquels sont confrontés les résidents concernés par l’incontinence fécale sont importants. En raison des inquiétudes et de la gêne associées aux fuites et aux odeurs, ils peuvent s’isoler et éviter les activités sociales. Dans ces situations, les soignants peuvent jouer un rôle positif important, en discutant du sujet avec le résident d’une manière bienveillante et neutre et en déstigmatisant le problème.

    Prise en charge de l’incontinence fécale

    Un traitement et une prise en charge appropriés amélioreront non seulement la qualité de vie de vos résidents, mais permettront également à votre personnel de passer plus de temps à leur fournir des soins plutôt que de gérer les fuites évitables, les nettoyages et les changements imprévus. De plus, un plan de prise en charge de la fonction intestinale adéquat permettra de réduire la quantité de lessives et le volume de déchets gérés par votre entreprise. Mais avant tout, vos résidents profiteront d’une meilleure santé cutanée.

    Élaborer un plan de prise en charge de la fonction intestinale

    Un plan de prise en charge de la fonction intestinale consiste en un programme de soins axés sur la personne et visant à prendre en charge, à traiter et à prévenir les problèmes intestinaux. Pour mettre en place un plan efficace, vous devrez recueillir des renseignements et effectuer une évaluation afin de reconnaître tout facteur de risque, puisque le traitement approprié de l’incontinence fécale d’un résident dépendra de la cause sous-jacente de son problème. Voici quelques facteurs à prendre en considération lorsque vous effectuez une évaluation de l’incontinence :

    • Capacité en matière de soins d’élimination et de propreté, de fonction cognitive et de mobilité pour assurer l’aide adéquate au bon moment.
    • Habitudes intestinales et consistance des selles, pour en assurer la régularité et la consistance normale.
    • Régime alimentaire et habitudes de consommation de liquide pour déceler les risques de déshydratation, de constipation et de diarrhée.
    • État des soins cutanés, pour reconnaître une peau fragile et les risques de problèmes cutanés.
    • Médicaments qui pourraient avoir des effets secondaires sur les intestins.
    • Other factors that might influence bowel habits (it's important to find out what the resident considers normal bowel habits)

    Incontinence et santé de la peau

    En cas d’incontinence fécale, il est essentiel de prodiguer des soins cutanés appropriés pour éviter le développement d’une dermatite associée à l’incontinence, un type d’inflammation de la peau causée par une exposition prolongée à l’urine ou aux matières fécales. Ces dernières contiennent des enzymes agressives et des composés corrosifs qui peuvent rapidement dégrader la peau, entraînant rougeurs, sécheresse, démangeaisons, enflure, ampoules ou douleur. Les dommages rendent la peau vulnérable aux infections.

    De bonnes habitudes d’hygiène, conçues pour la peau fragile des personnes âgées, peuvent aider à prévenir l’irritation cutanée et les infections. Assurez-vous que la peau n’est pas exposée aux matières fécales plus qu’il n’est nécessaire. En cas d’accident, il est important de nettoyer les matières fécales rapidement. Après chaque épisode d’incontinence, utilisez la solution en trois étapes pour la peau TENA ProSkin pour promouvoir une bonne santé cutanée et prévenir les dermatites associées à l’incontinence.

    Conseils pratiques

    • Assurez-vous que le résident puisse aller à la selle au besoin afin d’éviter la constipation et les fuites fécales.
    • Une bonne position aux toilettes avec un apui sous les pieds facilite la vidange des intestins.
    • Gardez la peau propre et sèche. Nettoyez et essuyez toujours bien les fesses et l’entrejambe lorsque vous changez des serviettes souillées.
    • Utilisez des produits sans rinçage (comme la crème nettoyante TENA) pour nettoyer, hydrater et protéger la peau délicate autour des organes génitaux et de la zone périnéale.
    • Asséchez doucement par tapotements. Ne frottez pas.
    • Utilisez des produits d’incontinence à la surface douce et au matériau perméable à l’air.
    • Appliquez une fine couche de crème barrière pour les peaux « à risque » afin de les protéger contre les irritants comme l’urine, les matières fécales et la sueur, et ce, y compris sur la peau de l’abdomen.

    Produits d’incontinence et fuites fécales

    Lorsqu’une fuite de matières fécales se produit, les selles seront inévitablement en contact avec la peau. Étant donné qu’elles contiennent des enzymes qui abîment la peau, elles doivent être enlevées rapidement, et la peau, nettoyée. Lors du choix d’un produit pour incontinence fécale, il est important qu’il soit adapté aux besoins de l’individu qui le porte. TENA propose plusieurs types de produits de tailles différentes, qui peuvent être adaptés aux besoins de la personne incontinente, lui permettant ainsi d’être protégée et l’aider à se sentir en confiance.

    Formation en ligne : prise en charge des habitudes intestinales et de l’incontinence fécale

    Formation en ligne : prise en charge des habitudes intestinales et de l’incontinence fécale

    Profitez de cette excellente formation en ligne pour gagner confiance en vous!

    Sujets abordés :

    • Incontinence fécale
    • Notions fondamentales d’anatomie et de physiologie du tube digestif
    • Ce qui peut causer l’incontinence fécale
    • Comment évaluer la fonction intestinale
    • Comment prendre en charge l’incontinence fécale
    • Test de connaissances
     
    Et ne manquez pas les six autres formations en ligne sur l’incontinence.

    Vérifié par Josefine Grandin, infirmière de district et urothérapeute, 1er août 2022