On ne parle pas de la peau intime. Pourquoi?

La plupart d’entre nous, les femmes, aiment parler, jaser, rattraper le temps perdu et oui, parfois placoter un peu aussi. En général, nous sommes assez douées dans l’art de la communication.

Et un sujet qui retient toujours notre attention est celui des soins de la peau. On consulte tout ce qui dit sur le sujet : conseils, trucs, tendances, tout! Aussi, quand nous parlons de notre peau, la plupart des femmes font référence à la peau du visage. Mais dans les faits, notre comptoir de salle de main déborde de soins, crèmes et lotions spéciales pour différentes parties du corps : gel pour les yeux, lotion pour les mains, baumes pour les lèvres et crèmes pour les pieds. Ces jours-ci, on dorlote même la peau de nos aisselles. C’est clair, chacune d’entre nous sait qu’il est important de prendre soin de sa peau. À preuve, nous nous enduisons de crème solaire, nous dépensons des fortunes en masques et gommages aux effets « spectaculaires »… Mais qu’en est-il de notre peau intime… la peau « du bas du corps »?

On ne parle pas de la peau intime. Pourquoi?

Eh bien, disons premièrement que la question est quelque peu personnelle. Toute conversation comportant le mot « intime » peut soit attirer les gens, soit leur donner envie de changer de sujet. Ceci étant dit, les femmes font plutôt preuve d’ouverture d’esprit quant à toute une gamme de soins personnels intimes, alors pourquoi ne pas parler de la peau intime?

Deuxièmement, disons aussi que certaines d’entre nous ne savent pas exactement ce dont il s’agit. Commençons donc par là. Lorsque nous parlons de peau intime, nous faisons référence à la peau fragile du vagin, de la vulve et de la zone environnante. Cette peau est soumise à l’humidité et aux frottements occasionnés par le quotidien de nos vies « mouvementées ». Et pour celles qui ont de légères fuites urinaires ou qui souffrent d’incontinence, cette peau intime est sujette aux irritations et source d’inconfort… ce qui peut influencer notre humeur et notre confiance en nous.

Examinons les choses en détail

L’humidité constitue un sérieux problème :

  • - Nous vivons dans un monde où l’on nous dit constamment que PLUS il y a d’humidité, mieux c’est. Or, il n’en est rien pour la peau intime. L’exposition constante de la peau intime à l’humidité peut perturber l’équilibre pH de la peau (la mesure indiquant si le corps maintient un équilibre acido-basique normal). La couche protectrice naturelle de votre peau peut alors se briser, créant un environnement favorisant l’entrée des bactéries et vous rendant plus vulnérable aux infections et aux autres problèmes cutanés.
  • Une serviette d’incontinence adaptée à vos besoins peut grandement améliorer la situation. Si sa rapidité d’absorption est un critère important, sa respirabilité l’est tout autant. TENA a combiné une respirabilité à 100 % à la fiabilité de notre protection TENA et à notre technologie PROskin, de sorte que votre serviette travaille en continu pour aider à garder votre peau en santé.
  • - Chez l’humain, le pH acide d’une peau en santé, y compris celui de la zone vulvaire, se situe entre 4 et 6. La plupart des savons ont un pH alcalin entre 8 et 10, soit un niveau supérieur à celui de la peau humaine. Ainsi, en plus de choisir la serviette d’incontinence répondant à vos besoins, faites aussi attention aux produits que vous utilisez sur la peau de votre zone intime (une bonne idée serait d’en jaser avec vos amies!).

Une peau gercée, c’est douloureux

I- Porter une protection d’incontinence qui ne vous convient pas ou dont la surface n’est pas douce sur votre peau, risque d’irriter votre peau. Les serviettes TENA intimates® sont dotées d’un voile de surface doux et non irritant pour la peau, ce qui contribue à votre confort. De plus, elles sont dermotestées et approuvées par la Skin Health Alliance.

Voilà, nous avons vu l’essentiel en ce qui concerne la peau intime… et il n’a pas été si difficile d’en parler, n’est-ce pas? Avant de partir, il est important de dire que VOUS N’ÊTES PAS SEULE! En effet, 77 % des consommatrices aux prises avec l’incontinence souffrent d’irritation de la peau1. Il est essentiel de bien choisir vos produits, de savoir ce que doit ressentir une peau saine « dans le bas du corps » et de poser des questions — simplement en en parlant — si vous remarquez tout symptôme inhabituel.


« Effectivement j'ai pu dormir comme un bébé car je n'avais pas à me soucier du dégât que j'aurais pu faire. La tranquillité d'esprit. Alors aucune crainte durant la nuit. »

-consommatrice TENA® de Québec, QC




Ressources utiles

Exercise et Incontinence

Pour aidants

Commentaires sur les produits