Infection des voies urinaires chez la femme

Il est fort probable que vous ayez déjà souffert d’une IVU (infection des voies urinaires) puisque celle-ci touche près de la moitié des femmes à un moment ou à un autre de leur vie. Il y a aussi de grands risques que si vous en avez souffert une fois, vous en souffriez à nouveau. Apprenez à reconnaître les signes d’une infection urinaire et à la prévenir.

Qu’est-ce qu’une infection des voies urinaires?

Une infection urinaire est causée lorsque des bactéries envahissent les voies urinaires, ce qui cause une infection à la fois désagréable et douloureuse qui, pour beaucoup de personnes, devient aussi une infection à répétition. L’infection est habituellement causée par nos propres bactéries lorsqu’elles aboutissent là où elles n’ont pas leur place, et dont le type le plus courant est la bactérie E. coli, qui, elle, vit normalement dans l’intestin. Le Staphylococcus saprophyticus est également une source assez commune d’infection chez les jeunes femmes. Notez toutefois que d’autres bactéries sont parfois responsables d’une infection urinaire.

Les femmes courent un risque plus élevé que les hommes de contracter une infection urinaire, principalement du fait de leur anatomie. En effet, chez la femme, l’urètre est relativement court et se situe à proximité de l’anus, d’où les bactéries peuvent migrer et envahir le tractus urinaire.

De plus, les taux d’hormones féminines (œstrogène) diminuent avec l’âge chez les femmes. Cette diminution peut entraîner l’amincissement et la sécheresse des parois des voies urinaires. En effet, cette membrane muqueuse protectrice perd de sa teneur en acidité, ce qui réduit sa capacité à combattre l’infection. Pour cette raison, on recommande un traitement hormonal aux œstrogènes afin de prévenir les infections urinaires.

Quels sont les symptômes d’une infection urinaire?

  • Sensation de douleur ou de brûlure lors de la miction
  • Besoin urgent et constant d’aller aux toilettes, ainsi que mictions fréquentes
  • Faibles quantités d’urine à la fois
  • Traces de sang dans l’urine
  • Urine très odorante ou urine foncée ou trouble
  • Sensation de froid, pourtant rarement accompagnée de fièvre
  • Incontinence urinaire soudaine

IU basse vers IV supérieure

Quand une infection affecte l’urètre et la vessie, on parle « d’infection urinaire basse ». Si les bactéries se propagent aux uretères et aux reins, elles provoquent une « infection urinaire supérieure ». Dans un tel cas, les symptômes s’aggraveront considérablement et s’accompagneront, par exemple, de maux de dos, de nausées et de fièvre. Ces infections sont potentiellement graves, car elles risquent d’endommager les reins et même de provoquer une insuffisance rénale lorsque non traitées. Ultimement, elles pourraient entraîner un urosepsis, soit une infection du sang nécessitant des soins intensifs.

Comment se débarrasser d’une infection urinaire?

On traite efficacement la plupart des infections par antibiotiques. On effectue souvent une analyse d’urine afin d’identifier les bactéries à l’origine de l’infection et déterminer par la suite, quel antibiotique serait le plus efficace pour la contrer. Chez les femmes en bonne santé, les infections bénignes peuvent guérir spontanément, toutefois, si vous présentez de graves symptômes d’infection urinaire, consultez un médecin.

Que faire pour soulager les symptômes d’une infection urinaire?

  • Bien vous hydrater pour évacuer les bactéries hors de la vessie.
  • Prendre un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS*) pour soulager la douleur et réduire la fièvre et l’inflammation.
  • Utiliser un coussin chauffant et le placer sur le bas du dos ou l’estomac pour soulager la douleur.

Comment prévenir l’infection avant qu’elle ne s’installe?

La méthode de prévention la plus efficace est de maintenir la zone périnéale propre et en santé et de se protéger contre les infections. De plus, évacuez les bactéries en restant bien hydratée! Enfin, assurez-vous de vider complètement votre vessie à chaque miction, car l’urine restante est un milieu favorable à la prolifération bactérienne.

La méthode de prévention la plus efficace est de maintenir la zone périnéale propre et en santé et de se protéger contre les infections. De plus, évacuez les bactéries en restant bien hydratée! Enfin, assurez-vous de vider complètement votre vessie à chaque miction, car l’urine restante est un milieu favorable à la prolifération bactérienne.

Quelques conseils pour éviter les infections urinaires :

  • Lorsque vous allez aux toilettes, il est recommandé de s’essuyer de l’avant vers l’arrière.
  • Éviter le lavage excessif et l’utilisation d’un savon irritant sur la zone sensible du périnée, ce qui pourrait entraîner un déséquilibre et causer une irritation.
  • Utiliser la crème nettoyante et la crème hydratante TENA pour nettoyer et hydrater la peau sensible de la zone périnéale.
  • Bien assécher la peau lors du changement de produits hygiéniques, car un milieu humide favorise la prolifération des bactéries.
  • Utiliser les produits d’incontinence TENA. Ils sont de grande qualité, perméables à l’air, en plus d’être sûrs et doux pour la peau.
  • Il est recommandé d’uriner après un rapport sexuel.
  • Un apport suffisant en vitamine D a un effet bénéfique sur votre système immunitaire.
  • Si vous êtes sujette aux IVU, essayer de prendre des douches plutôt que des bains.
  • L’application locale d’œstrogène par voies vaginales peut être employée, et ce, parfois même pour les femmes préménopausées.
  • Éviter les préservatifs contenant des spermicides, car ils peuvent augmenter le risque d’infection.

En cas de difficulté à vider complètement votre vessie, les conseils suivants pourraient faciliter la vidange :

  • Lorsque vous allez aux toilettes, asseyez-vous dans une position qui détend le plancher pelvien, en vous penchant légèrement vers l’avant, genoux fléchis, pieds reposant sur le sol ou sur un repose-pied.
  • Quand vous avez fini d’uriner, levez-vous et asseyez-vous à quelques reprises. Ces mouvements pourraient stimuler la vessie à vider l’urine restante après la miction initiale.

Ressources utiles

Exercise et Incontinence

Commentaires sur les produits