Qu’est-ce que l’incontinence par regorgement?

Les fuites urinaires qui surviennent pendant la journée et parfois même la nuit peuvent être un des signes d’incontinence par regorgement. Celle-ci se manifeste lorsque votre vessie ne se vide pas complètement et que l’urine s’écoule pour compenser un trop-plein. Les symptômes liés aux problèmes de vidange de la vessie, comme en présence d’incontinence par regorgement, peuvent inclure une difficulté à initier l’écoulement urinaire. En général, vous pouvez uriner, mais le débit n’est plus ce qu’il était. Vous pourriez également ressentir le besoin d’uriner plus souvent, parfois même la nuit.

Pourquoi cela se produit-il?

L’incontinence par regorgement peut être causée par une obstruction urétrale (hypertrophie de la prostate, fécalome ou autre) entravant le passage de l’urine. Elle peut aussi être causée par une incapacité des muscles vésicaux à se contracter, vous empêchant ainsi d’éliminer adéquatement l’urine contenue dans la vessie. En outre, certains troubles neurologiques impliquant les nerfs qui contrôlent la fermeture de la vessie (diabète, SEP ou blessure), de même que les effets secondaires liés à certains médicaments peuvent aussi être à l’origine de l’incontinence par regorgement.

Que pouvez-vous faire?

Si vous éprouvez de la difficulté à vider adéquatement votre vessie, il serait important de rechercher de l’aide auprès d’un professionnel de la santé pour éviter que l’urine ne s’accumule dans la vessie et dans les voies urinaires et porte atteinte à vos reins. Vous pouvez consulter un médecin, un physiothérapeute ou encore, une infirmière spécialisée dans la prise en charge de l’incontinence. Notez vos habitudes d’hygiène et de miction au cours des jours précédant votre rendez-vous. Il s’agit d’un excellent moyen de vous préparer à la visite et de faciliter l’établissement d’un diagnostic par votre professionnel de la santé.

Pour poser ce diagnostic, votre médecin ou votre thérapeute procédera à un examen physique. Les résultats recueillis lors de cet examen pourraient mener, le cas échéant, à la consultation d’autres professionnels comme un urologue (médecin spécialiste des maladies des voies urinaires) ou un neurologue. Lorsque le diagnostic précis sera posé, votre médecin saura quel traitement vous conviendra le mieux.

Solutions temporaires

Si vous éprouvez de la difficulté à vider complètement votre vessie, certains gestes pourraient en faciliter l’évacuation.

Position adéquate

Assurez-vous de toujours adopter une position adéquate qui facilite la vidange complète de votre vessie et de vous asseoir confortablement sur la toilette, les pieds fermement appuyés.

Une double, voire une triple miction peut vous aider à vider votre vessie. Vous y parvenez en vous asseyant et en urinant d’abord normalement. Puis, après avoir terminé, vous vous levez et vous vous asseyez de nouveau. Ces mouvements peuvent entraîner l’élimination d’une plus grande quantité d’urine.

Utilisation d’un cathéter

Votre médecin pourrait parfois décider d’utiliser un cathéter pour vider complètement votre vessie. Un cathéter est un tube en plastique, très mince et très souple, qui est soigneusement inséré par l’urètre dans la vessie afin d’éliminer l’urine.

Si vous utilisez la méthode de l’autocathétérisme vésical, il vous sera généralement recommandé de vider votre vessie à intervalles réguliers. Votre médecin ou votre infirmière pourra vous apprendre à appliquer l’autocathétérisme. C’est une méthode assez simple qui s’utilise discrètement tant au travail que lors des activités sociales. En effet, les cathéters à usage unique sont suffisamment petits pour être discrètement glissés dans votre poche et jetés après usage.

Étapes suivantes

Normalement, vous n’aurez à utiliser un cathéter que jusqu’à ce que vous receviez un diagnostic et que la cause de l’obstruction soit traitée, parfois par intervention chirurgicale. L’utilisation de serviettes ou de culottes d’incontinence conçues pour absorber les fuites et protéger vos vêtements est un autre des gestes que vous pouvez facilement accomplir par vous-même.


« J'utilise TENA depuis près de trois ans maintenant... particulièrement les culottes de nuit... Je trouve que ce sont les meilleures entre toutes celles que j'ai essayées. »

-consommatrice TENA® de Québec, QC

Ressources utiles

Exercise et Incontinence

Commentaires sur les produits