La santé au masculin : Problèmes de santé courants et diminution des facteurs de risque

Chaque année, il naît plus de garçons que de filles aux États-Unis. Cette surproduction de bébés masculins compense leur plus grande mortalité en bas âge.

De la première enfance à la vieillesse, les femmes bénéficient tout simplement d’une meilleure santé que les hommes. Les hommes devancent les femmes dans les statistiques des 15 principales causes de décès, sauf en ce qui concerna la maladie d’Alzheimer. En effet, bon nombre d’entre eux ne vivent pas assez longtemps pour développer la maladie. Bien que l’écart entre les sexes se resserre, les hommes meurent encore, en moyenne, cinq ans plus tôt que leurs consœurs. Vous vous sentez en pleine forme? Certains gestes préventifs pourraient néanmoins vous aider à conserver cette bonne santé. Les principales menaces à la santé des hommes n’ont rien de mystérieux : elles sont connues, courantes et souvent évitables.

La maladie cardiovasculaire : La principale menace pour la santé des hommes

On la nomme atherosclerosis, ce qui signifie « durcissement des artères ». Mais il pourrait tout aussi bien s’agir du terme latin pour « pire ennemi de l’homme ». Un homme et une femme sur 5 mourront d’une maladie cardiovasculaire. Dans la maladie cardiovasculaire, des plaques de cholestérol bloquent graduellement les artères du cœur et du cerveau. Si une plaque devient instable, il se forme un caillot de sang bloquant ainsi l’artère et provoquant une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral.

  • Faites vérifier votre taux de cholestérol dès l’âge de 25 ans, et tous les 5 ans par la suite.
  • Contrôlez votre pression artérielle et votre taux de cholestérol s’ils sont trop élevés.
  • Si vous fumez, arrêtez.
  • Augmentez votre niveau d’activités physiques à 30 minutes par jour, presque tous les jours.
  • Consommez plus de fruits et de légumes et moins de gras saturés ou trans.

Cancer du poumon : Toujours une menace pour la santé des hommes

Le cancer du poumon est une terrible maladie : vilaine, agressive et presque toujours métastatique. Le cancer du poumon se propage très tôt, en général avant même d’évoluer suffisamment pour provoquer l’apparition de symptômes ou même d’être détecté par une radiographie. Quand on le découvre, le cancer du poumon est souvent déjà à un stade avancé et difficile à traiter. Moins de la moitié des hommes atteints sont encore en vie une année après le diagnostic.

Alors, fumez-vous encore?

La fumée du tabac est responsable de 90 % des cancers du poumon. Grâce à la baisse du pourcentage de fumeurs, le taux de décès causés par le cancer du poumon n’a jamais été aussi bas chez les hommes. Le cancer du poumon demeure néanmoins la première cause de décès par cancer chez les hommes aux États-Unis. Plus qu’il n’en faut pour remplir le Superdome chaque année.

Il n’existe pas de test de dépistage efficace du cancer du poumon. Toutefois, une recherche d’envergure est en cours. Elle vise à déterminer si un tomodensitogramme des poumons pratiqué sur les personnes à haut risque permettrait de détecter la présence d’un cancer du poumon suffisamment tôt dans son évolution pour augmenter les chances de survie de la personne atteinte.

Cancer de la prostate : L’un des cancers les plus fréquents chez les hommes

Cette maladie ne touche que les hommes, puisque les femmes n’ont pas de prostate. La prostate, une glande de la taille d’une noix logée derrière le pénis, produit des sécrétions au moment de l’éjaculation et est vulnérable à la maladie à mesure que les hommes avancent en âge.

Consultez notre article traitant de la santé de la prostate.

Ressources utiles

Exercise et Incontinence

Commentaires sur les produits