Énurésie nocturne ou fuites nocturnes chez l’adulte

L’énurésie nocturne peut véritablement poser problème pour de nombreux adultes. Renseignez-vous sur les causes et les solutions à l’énurésie nocturne chez l’adulte.

Qu’est-ce que l’énurésie nocturne?

Nombreux sont ceux qui considèrent que l’énurésie nocturne est un problème qui n'affecte que les nouveau-nés et les jeunes enfants. Au contraire, de nombreux adultes souffrent d’une situation similaire. L’énurésie nocturne peut survenir en raison de divers événements de la vie :

  • Une expérience de vie particulièrement stressante
  • Pendant et après une infection des voies urinaires
  • Comme effet secondaire des médicaments
  • En raison d’une maladie évolutive
  • En raison d’une vessie hyperactive

Lorsqu’elle n’est pas adéquatement gérée, l’énurésie nocturne peut perturber votre routine et vous empêcher ainsi de passer une nuit loin de la maison, de prendre des vacances, d'effectuer un voyage d’affaires, voire de commencer une nouvelle relation. Et l’on n’a pas mentionné les problèmes d’ordre plus général comme devoir constamment changer et laver la literie en raison des fuites inattendues la nuit. La vérité veut que beaucoup souffrent d’énurésie nocturne, selon des scénarios différents, mais cachent la vérité parce qu’ils se sentent gênés d’en parler. Cependant, avec de bonnes habitudes de vie et de produits qui répondent aux besoins, il est possible de gérer l’énurésie nocturne et d’empêcher qu’une fuite urinaire perturbe votre sommeil.

Quelles sont les causes de l’énurésie nocturne?

Chaque personne souffrant d’énurésie nocturne se pose la question toute simple suivante : « Comment se fait-il que je ne m’éveille pas quand j’ai envie d’uriner? » Malheureusement, même si les causes à l’énurésie sont nombreuses, il n’y a pas de réponse claire à la question.

En général, le corps produit moins d’urine pendant le sommeil. Cependant, certaines personnes produisent de plus grandes quantités d’urine justement pendant la nuit, ce qui explique pourquoi leur vessie a besoin d’être vidée.

Voici d’autres causes possibles :

Vessie de plus petite taille que la moyenne. — Les patients souffrant d’énurésie nocturne peuvent avoir une capacité vésicale fonctionnelle plus faible que la normale. La CVF est le volume d’urine que la vessie peut contenir avant d’envoyer un signal au cerveau pour indiquer le besoin d’uriner. Parfois, une activité excessive du muscle de la vessie signifie qu’il n’est jamais complètement détendu pendant la phase de remplissage. Par conséquent, la capacité vésicale n’est pas aussi élevée.

Vessie « hyperactive » ou « instable ». — De nombreuses études ont montré une incidence élevée de vessie hyperactive (environ 70 à 80 %) chez les patients atteints d’énurésie nocturne.

Consommation de liquides. — Even though we all need to keep our fluid levels up, there are some drinks that can irritate the bladder or make the body produce urine more quickly than normal. These include alcohol and caffeine drinks like tea, coffee, hot chocolate and cola.

Médicaments non apparentés - Les médicaments administrés pour les problèmes cardiaques et de tension artérielle, ou dans le traitement des maladies mentales et de l’anxiété peuvent altérer le fonctionnement de votre système urinaire, ce qui peut vous faire perdre le contrôle de votre vessie.

Infection des voies urinaires (ITU). Une infection des voies urinaires peut parfois causer une énurésie nocturne.

Stress ou anxiété. L’énurésie nocturne peut aussi être provoquée par le stress ou l’anxiété d’une situation récente et persister longtemps après sa disparition.

Il est également important garder à l’esprit que l’énurésie nocturne chez l’adulte peut signaler un problème sous-jacent plus grave. Si vous pensez que tel est votre cas, consultez votre médecin sans tarder.

Traitements de l’énurésie nocturne

Le premier geste à poser est probablement de consulter votre médecin de famille. N’ayez pas honte et ne soyez pas gêné de parler de « pipi au lit ». Nos médecins ont déjà tout entendu. Vous constaterez qu’ils sauront vous mettre à l’aise et seront en mesure de planifier certaines stratégies avec vous afin de vous aider à combattre l’énurésie nocturne.

Il est avisé de tenir un journal pendant environ une semaine avant votre consultation chez le médecin. Vous y noterez la fréquence de vos mictions, la quantité de liquide consommée ainsi que les épisodes d’énurésie nocturne.

Préparez-vous à fournir un échantillon d’urine qui permettra de vérifier la présence d’une infection. Votre médecin pourrait même vous recommander de vous rendre à l’hôpital pour passer une étude urodynamique (test de votre fonction vésicale).

Voici d’autres stratégies dont il pourrait discuter avec vous :

Consommation de liquide. — Idéalement, vous devriez boire chaque jour au moins 6 à 8 verres de liquide (y compris eau, thé, café, jus, soupe, etc.) Répartissez votre consommation tout au long de la journée tout en la limitant en soirée. Essayez de réduire votre apport de liquide contenant de la caféine (café, thé, cola et autres boissons gazeuses) surtout le soir. Notez également que les boissons alcoolisées aggravent l’énurésie au lit, que cet effet soit lié à l’alcool ou à l’apport supplémentaire de liquide, surtout si vous buvez de la bière et une autre boisson allongée.

Réveil la nuit. — Assurez-vous de vider votre vessie avant d’aller au lit. Certaines personnes ont constaté que le fait de se réveiller pour vider leur vessie en réglant un réveil toutes les deux ou trois heures leur avait permis d’éviter de mouiller leur lit. Variez les heures auxquelles vous réglez l’alarme de façon à ce que votre vessie ne prenne pas l’habitude de se vider toujours aux mêmes heures, que vous soyez éveillé ou non.

Entraînement de la vessie. — Il s’agit de planifier le délai entre les visites aux toilettes. Au début, on commence par une visite aux toilettes toutes les deux heures. Si vous ressentez le besoin pressant d’uriner entre deux alarmes, essayez de vous tenir debout ou ne pas bouger, contractez vos muscles pelviens et concentrez vos efforts à éliminer l’envie d’uriner. Vous devriez peu à peu espacer les intervalles entre les mictions jusqu’à ce que vous soyez en mesure de passer trois à quatre heures d’affilée sans aller aux toilettes.

Discuter du problème. — Vous pourriez ressentir un énorme soulagement à parler de l’énurésie nocturne avec quelqu’un, d’autant plus que vous réalisez que la plupart des gens vous prêteront une oreille attentive et sympathiseront avec vous.

Protections contre l’incontinence. — TENA propose une gamme de protections de nuit contre l’incontinence pour les hommes et les femmes. Elles sont expressément conçues pour absorber d’importants volumes d’urine et vous donner la confiance de passer une bonne nuit de sommeil.



Ressources utiles

Exercise et Incontinence

Commentaires sur les produits