10 conseils pour prodiguer de meilleurs soins d’incontinence aux personnes atteintes de démence

Prodiguer des soins à domicile à un parent âgé, à un proche ou à un ami atteint d’incontinence urinaire est une tâche qui monopolise tout votre temps. Lorsqu’en plus, cette personne souffre de démence, le défi ne fait alors que s’amplifier. En présence de démence, les défis habituels quant à l’aide à apporter aux personnes âgées pour aller aux toilettes, utiliser des produits d’incontinence ou encore, surveiller l’état de santé de sa peau, prennent une tout autre dimension.

Chez TENA, nos culottes, nos serviettes, nos soins pour la peau et nos autres produits d’incontinence aident des millions d’aidants à gérer les fuites urinaires et l’incontinence avec plus d’efficacité. Ils permettent aussi aux aînés de vivre plus confortablement et de préserver leur dignité. Avant de parler des produits, il faut toutefois tenir compte de certains faits essentiels sur l’incontinence de la personne démente. Dans ces cas, il arrive souvent que votre proche soit :

  • incapable de communiquer son besoin d’aller aux toilettes;
  • incapable de trouver, de reconnaître ou d’utiliser les toilettes;
  • refuse l’aide par honte ou par gêne, ce qui conduit souvent à une fuite urinaire accidentelle.

« Elles sont super absorbantes et je peux compter sur leur efficacité. Merci TENA. »

- Consommatrice TENA, Red Deer, Alberta

 

En qualité d’aidant, il est important de reconnaître et de comprendre ces situations. De même, il est important de savoir que de nombreux gestes peuvent augmenter la qualité des soins que vous prodiguez.

  1. ENCOURAGEMENT

    Encouragez la personne dont vous vous occupez à demander de l’aide; impliquez-la et informez-la des gestes que vous posez. Il est important d’obtenir son consentement et de sentir son implication dans les soins que vous lui prodiguez.

  2. ÉCLAIRAGE

    Laissez la porte des toilettes ouverte et les lumières allumées la nuit. Lorsque cela est possible, disposer de lumières à détection de mouvements ainsi que d’une commode près de son lit sont aussi d’excellentes idées.

  3. CODE COULEUR

    Marquez la toilette, l'interrupteur d'éclairage et le siège de toilette à l’aide de couleurs contrastantes – un code couleur est excellent moyen de rafraîchir la mémoire de votre proche, de même qu’un siège de toilette d’une couleur contrastante facilite son orientation.

  4. VÊTEMENTS PRATIQUES

    Des vêtements que l’on peut facilement enfiler et enlever seront d’une aide précieuse.

  5. PRODUITS D’INCONTINENCE SELON SES BESOINS

    Si votre parent ou votre proche utilise des produits d’incontinence, une culotte pourrait constituer un meilleur choix puisque facile à utiliser. Prenez soin de bien choisir la taille et le pouvoir absorbant de la protection – cliquez ici pour trouver la protection idéale parmi la gamme de produits TENA.

  6. NE SAUTEZ PAS LES VISITES AUX TOILETTES

    À la suite d’un « accident », un sentiment de gêne peut habiter votre proche et perturber l’horaire de ses prochaines visites aux toilettes.

  7. RESPECTEZ UN HORAIRE

    4 à 6 visites au cours de la journée et peut-être une de plus la nuit représente la fréquence habituelle des visites aux toilettes chez les personnes de plus de 60 ans. Utilisez votre bon jugement et tentez de maintenir une certaine flexibilité.

  8. RIEN NE REMPLACE UNE VISITE AUX TOILETTES

    N’utilisez jamais une protection d’incontinence pour éviter à votre proche d’aller aux toilettes.

  9. ADOPTEZ UNE ATTITUDE POSITIVE

    Félicitations, encouragement et attitude positive font des miracles.

  10. VIDANGE COMPLÈTE DE LA VESSIE

    Lorsque votre proche va aux toilettes, assurez-vous qu’il vide convenablement sa vessie – des conseils pratiques à ce sujet suivent ci-dessous. Ils vous seront fort utiles.

4 conseils pour bien vider sa vessie

Une vidange complète de la vessie à chaque visite aux toilettes apporte de nombreux bienfaits à la personne incontinente. En effet, ce geste diminue efficacement les risques de prolifération des bactéries présentes dans l’urine résiduelle, et donc les risques d’infections urinaires et cutanées. Du point de vue de vos soins, cela signifie que votre proche se sent en confort et qu’alors le fardeau de vos tâches s’en trouve allégé.

  1. Prenez le temps - ne pressez rien et assurez-vous que tout se déroule dans le calme et la tranquillité. Aidez votre proche à trouver une position assise adéquate lui permettant de prendre appui sur ses pieds et de se pencher vers l'avant. Vous pouvez aussi l’aider à changer de positions à quelques reprises.
  2. Servez-vous d’un coussin - si votre proche est frêle ou très amaigri, utilisez un coussin en mousse souple pour rendre le siège de toilette plus confortable.
  3. Montrez-lui comment faire - il se peut que la personne atteinte de démence ne sache tout simplement pas ce que vous attendez d’elle. Dans ce cas, montrez-lui comment s’asseoir sur les toilettes.
  4. Des applis pour vous aider - il existe des applications de téléphone cellulaire reproduisant le son de l'eau courante. Elles peuvent faciliter la miction.

Il est important de comprendre les besoins particuliers de la personne atteinte de démence. Il est important de mettre chaque jour nos conseils en pratique et d’aider votre proche à vider plus efficacement sa vessie. Nous espérons que ces informations amélioreront la vie de votre proche ainsi que la vôtre dans votre rôle d’aidant.

Pour en savoir plus sur la façon dont les produits TENA peuvent aider votre parent ou votre proche, cliquez ici.

Ressources utiles

Exercise et Incontinence

Commentaires sur les produits