Langue
EN | FR |

Infection urinaire pendant la grossesse

Avoir une infection des voies urinaires lorsque l’on est enceinte n’a rien de rigolo, mais heureusement, cela se traite généralement bien. En raison d’un plus grand risque de complications, le traitement des infections urinaires chez les femmes enceintes est différent de celui administré à la population générale, et l’établissement d’un diagnostic précoce est crucial. 
 
Si vous avez déjà eu une infection urinaire ou souffert de toute autre maladie augmentant le risque d’infections des voies urinaires, les tests de dépistage d’infection urinaire feront partie intégrante de vos soins de maternité. Si vous êtes enceinte et pensez souffrir d’une infection urinaire, mais que vous n’en avez pas encore parlé à votre médecin, faites-le dès que possible. 

Que se passe-t-il si une infection des voies urinaires n’est pas traitée?

Le type le plus courant d’infection urinaire se produit dans les voies urinaires inférieures, infectant l’urètre et la vessie. Si elle n’est pas traitée, l’infection peut se propager jusqu’aux uretères et aux reins, dans les voies urinaires supérieures. Les symptômes des infections urinaires supérieures sont considérablement plus graves et peuvent inclure des douleurs dorsales, des nausées et de la fièvre. La grossesse augmente également le risque d’infection rénale.

Une infection des voies urinaires affectera-t-elle mon bébé ou ma grossesse?

Détectée à temps et bien traitée, une infection des voies urinaires est sans danger pour votre bébé. Non traitée néanmoins, l’infection peut s’étendre aux voies urinaires supérieures. Ce qui pourrait avoir des conséquences négatives sur votre santé et celle de votre bébé. En effet, les infections urinaires ont été liées à un risque accru d’hypertension, de naissance prématurée et de faible poids à la naissance. Assurez-vous de contacter votre médecin si vous pensez souffrir d’une infection des voies urinaires; il saura vous prendre en charge.

Une infection des voies urinaires affectera-t-elle ma grossesse?

Une infection des voies urinaires pendant la grossesse peut déclencher votre accouchement prématurément. Une infection urinaire fait également courir le risque d’hypertension et de perte des eaux avant terme. Détectée à temps, néanmoins, l’infection est facile à traiter.

Comment savoir que j’ai une infection des voies urinaires?

Il est normal de se rendre plus souvent aux toilettes quand on est enceinte, et une infection des voies urinaires pourrait donc être plus difficile à détecter. Voici des symptômes susceptibles d’indiquer la présence d’une infection.
 
  • Contractions et/ou douleurs abdominales
  • Douleurs lombaires
  • Petites quantités d’urine à la fois
  • Douleurs en urinant
  • Traces de sang dans l’urine
  • Urine foncée, trouble ou dégageant une forte odeur
  • Frilosité, généralement non accompagnée de fièvre
  • Incontinence urinaire soudaine

Une infection des voies urinaires s’accompagne-t-elle toujours de symptômes?

Non. Une infection des voies urinaires peut être présente et nécessiter un traitement, même si vous ne voyez ou ne ressentez aucun symptôme. Une visite chez votre professionnel de la santé qui effectuera une analyse d’urine confirmera sa présence ou non.

Comment une infection des voies urinaires est-elle détectée?

L’analyse d’urine est la méthode standard de détection d’une infection des voies urinaires. Ce test doit être effectué par un professionnel de la santé pour confirmer si oui ou non des bactéries sont présentes.

Y a-t-il des problèmes de santé qui peuvent être confondus avec une infection des voies urinaires?

La bactériurie asymptomatique se rapporte à la présence de bactéries dans les voies urinaires, mais qui ne provoquent aucun symptôme, à part une urine trouble ou malodorante. Il s’agit généralement d’une affection bénigne qui ne doit pas être traitée par antibiotiques. Néanmoins, ce n’est pas le cas pendant la grossesse.
 
Les femmes enceintes atteintes de bactériurie asymptomatique courent un plus grand risque de développer une infection des voies urinaires supérieures qui, elle, présente des symptômes, et n’est pas bonne pour la santé du fœtus. Les antibiotiques réduisent sensiblement ce risque, et peuvent donc être recommandés par votre médecin si une bactériurie asymptomatique est détectée.
 
La déshydratation peut entraîner une urine foncée, trouble et malodorante. Par conséquent, veillez à vous hydrater correctement.

Comment savoir si mon infection des voies urinaires a disparu?

Lorsque vous avez terminé votre traitement d’antibiotiques, votre médecin vous demandera le plus souvent de faire une nouvelle analyse d’urine. Ceci confirmera la présence ou l’absence de bactéries.

Puis-je avoir une relation sexuelle si j’ai une infection des voies urinaires?

Étant donné que les infection des voies urinaires ne sont pas sexuellement transmissibles, vous pouvez avoir une relation sexuelle même si vous souffrez d’une infection des voies urinaires ou si vous suivez un traitement pour une infection des voies urinaires.

Que puis-je faire pour éviter les infections des voies urinaires?

Il existe plusieurs mesures que vous pouvez prendre pour réduire le risque d’infection. Ce qui suit peut aider :
 
  • Restez hydratée
  • Privilégiez les douches aux bains
  • Allez aux toilettes immédiatement après une relation sexuelle
  • Rendez-vous aux toilettes dès que vous en éprouvez le besoin; n’attendez pas
  • Essayez de vider complètement votre vessie
  • Essuyez-vous toujours de l’avant vers l’arrière
  • Faites particulièrement attention à garder la peau de votre zone périnéale parfaitement propre
  • Utilisez des produits d’hygiène adaptés, évitez les savons irritants
  • Utilisez une crème barrière pour apaiser la peau sensible de la zone intime

Que faire si je soupçonne la présence d’une infection des voies urinaires?

Avant toute chose, consultez un médecin.