Langue
EN | FR |

6 conseils pour gérer l’incontinence quand on fait de l’exercice

La vie avec l’incontinence comporte son lot de défis. Faire de l’exercice en fait partie. Que vous soyez en classe de yoga, souleviez des poids au gym, ou fassiez un jogging, les fuites urinaires peuvent se produire partout, n’importe quand et toucher les femmes de tout âge. Mais cela ne doit pas vous empêcher de faire de l’exercice.  

Pourquoi ai-je des fuites urinaires quand je fais de l’exercice?

L’incontinence en joggant ou en faisant de l’exercice est généralement due à la pression exercée sur la vessie. Les fuites urinaires peuvent également survenir à la suite d’un fou rire, d’un éternuement ou même en se levant – en gros, de tout type d’activité qui demande un effort physique, même involontaire. Bien que cela puisse arriver aux femmes de tout âge, c’est plus courant après l’accouchement. Voici quelques conseils utiles pour savoir comment prendre en charge les fuites urinaires pendant les activités physiques tout en demeurant active. 
 
1. Renforcez votre plancher pelvien avec les exercices de Kegel 
 
Les exercices de Kegel, ou exercices du plancher pelvien, sont l’un des moyens les plus efficaces pour améliorer et renforcer les fonctions de l’intestin et de la vessie. Un plancher pelvien affaibli peut vous rendre plus sujette à l’incontinence d’effort pendant l’exercice, mais cinq minutes d’exercices de Kegel par jour suffisent pour vous aider à réduire sensiblement cette incontinence. Consultez notre guide étape par étape ici. Ou mieux encore, téléchargez notre application pour le renforcement du plancher pelvien.  
 
2. Surveillez ce que vous buvez 
 
Bien qu’il soit important de rester hydratée, en particulier lorsque vous faites du sport, essayez d’éviter les boissons caféinées (café, boisson gazeuse, thé) avant l’entraînement. La caféine peut entraîner des sensations d’urgence et des passages plus fréquents aux toilettes. 
 
3. Utilisez un pessaire ou un tampon 
 
L’utilisation d’un tampon supporte l’urètre, ce qui peut aider à prévenir les fuites dues à l’incontinence d’effort. Un pessaire, généralement utilisé par les femmes présentant un prolapsus pour maintenir le prolapsus en place, et dans une certaine mesure les dispositifs intravaginaux offrant un support à l’urètre, peuvent également atténuer l’incontinence urinaire à l’effort. 
 
4. Protégez-vous avec une culotte ou une serviette d’incontinence 
 
Il va de soi que si vous avez des fuites, nos produits d’incontinence discrets offriront la meilleure protection contre les fuites et les mauvaises odeurs, tout en vous permettant de vous échiner sur le tapis de course en toute confiance. 
 
5. Rééduquez votre vessie 
 
Reprenez le contrôle de votre vessie en vous efforçant de ne pas vous précipiter vers la salle de bains dès que vous ressentez le besoin d’uriner. Comme n’importe quel muscle de votre corps, votre vessie peut être éduquée. Essayez d’espacer progressivement les visites aux toilettes.  
 
6. Videz votre vessie  
 
Si vous avez des fuites, prenez l’habitude de vider votre vessie avant de faire de l’exercice. Manger des aliments faciles à digérer peut aussi aider à éviter les flatulences gênantes, et à vous sentir moins ballonnée quand vous faites du sport.  

Quoi que vous fassiez, n’arrêtez pas de faire de l’exercice.

Comme vous pouvez le voir, il existe de nombreuses manières de prendre vos fuites en charge tout en maintenant un mode de vie actif. En modifiant certaines de vos habitudes et en utilisant nos produits d’incontinence, vous retrouvez l’assurance de faire ce que vous voulez et d’être vous-même.