Incontinence urinaire et sexualité : Parlez-en à votre partenaire

L’incontinence urinaire peut ébranler la confiance en soi de la personne atteinte et l’amener non seulement à se retirer de la vie sociale, mais à éviter aussi les relations amoureuses. Parler d’un problème de fuites urinaires avec un partenaire est sans doute difficile, d'autant plus que dans la plupart des cas la personne se sent trop mal à l’aise pour partager ses sentiments, ses peurs et ses frustrations par rapport au sexe.

Parlez de ce vous ressentez à votre partenaire

A priori, une discussion franche à propos de l’incontinence pourrait vous rendre mal à l’aise, mais il s’agit néanmoins d’une étape essentielle pour éviter que le problème affecte votre vie sexuelle. Bien qu’il vous faille du courage, tout ce que vous avez à faire est d’informer votre partenaire que quelques gouttes d'urine pourraient s’écouler. Qui sait, en raison du volume de vos fuites, il est possible qu’une fuite ne se produise pas et que vous vous inquiétiez plutôt de scénarios « hypothétiques ». Le plus important est de savoir garder les choses en perspective et de rester authentique lorsque vous parlez de ce que vous ressentez avec votre partenaire. Il n’y a pas de raison de passer vos inquiétudes sous silence, d’autant plus que le fait que vous abordiez un sujet si difficile sera probablement reçu avec bonté et délicatesse.

Une fuite? Et après?

Nombreuses sont les personnes qui, à la suite d’une fuite lors d’un rapport sexuel, se sont abstenues de tout rapprochement depuis. Pourtant, une attitude négative face à un tel événement ne ferait que gâcher l’ambiance, et ce, tant pour vous que pour votre partenaire amoureux. Heureusement, en parler avec un brin d’humour pourrait même resserrer l’intimité avec votre partenaire et augmenter votre estime personnelle.

Précautions pour rendre le moment plus « agréable »

Bien qu’une fuite urinaire échappée en pleins ébats puisse sembler être quelque chose de « salissant », il est important de se rappeler que l’urine est stérile. Nul besoin de vous inquiéter. Il vous suffit de protéger la literie à l'avance et de garder confiance. De fait, l’essentiel est de tirer le meilleur parti de nos rapprochements et de notre vie sexuelle avec nos horaires et nos vies bien remplies. La sexualité est ce qui cimente nos relations, dans les bons moments comme dans les mauvais. Quand l’intimité et la sexualité se décomposent, la relation entre en crise. Il n’y a donc aucun mal à prendre quelques instants pour se préparer à l’éventualité d’une fuite lors d’un rapport sexuel, au contraire.

Voici une liste récapitulative de quelques précautions à prendre :

  • Évitez de boire — évitez de boire des liquides irritants pour la vessie plusieurs heures avant une relation.
  • Allez aux toilettes — assurez-vous de vider votre vessie et rappelez-vous qu’une fuite, ce n'est pas la fin du monde.
  • Protégez la literie à l’avance — mettez des serviettes en place et ne vous en souciez plus.
  • Prenez une pause — allez aux toilettes entre les préliminaires et l’acte sexuel.
  • Expérimentez les positions sexuelles — essayez celles qui n’imposent pas autant de pression à votre vessie. Il faut compter aussi sur une certaine pratique pour trouver ce qui fonctionne le mieux.

Il est tout à fait compréhensible de vouloir éviter toute stigmatisation à propos de l'incontinence, et plusieurs préféreraient ne pas en parler. Toutefois, rien ne devrait empêcher quelqu’un de vivre une relation épanouissante avec son/sa partenaire. Prenez des mesures pour en parler, préparez-vous et restez honnête avec votre partenaire. Non seulement ces mesures renforcent-elles les relations, mais elles sont également un bienfait pour votre bien-être général et votre estime de soi.


Ressources utiles

Exercise et Incontinence

Commentaires sur les produits