Cancer de l’ovaire et incontinence

incontinence, cancer, ovarian cancer, incontinence from cancer treatments

Causes et symptômes du cancer de l’ovaire

Nous ne connaissons pas encore précisément ce qui cause la plupart des cancers de l’ovaire. Or, comme on l’a vu dans la section précédente, nous connaissons certains des facteurs de risque rendant les femmes davantage susceptibles de développer un cancer épithélial de l’ovaire. Par contre, nous en savons beaucoup moins sur les facteurs de risque liés aux tumeurs germinales et stromales des ovaires. Or, bien que le cancer de l'ovaire puisse être parfois asymptomatique, il est important de connaître certains des principaux signes signalant sa présence.

Quand un cancer est pris à un stade précoce, la chirurgie et la chimiothérapie augmentent considérablement le taux de survie et améliorent le confort et la qualité de vie de la femme atteinte.

Selon de récentes études, l’incontinence pourrait être l’un des signes précurseurs de certains cancers. Si vous souffrez d’incontinence, cela ne signifie pas pour autant qu’un cancer de l’ovaire en est la cause. Toutefois, puisque certains symptômes du cancer ressemblent aux symptômes liés à un problème de vessie hyperactive, il est alors d'autant plus important que les femmes puissent reconnaître les autres symptômes caractéristiques d’un cancer ovarien pour le distinguer d’une vessie hyperactive. Dans les faits, ce sont les femmes en périménopause et en ménopause qui courent le plus de risque de développer un cancer, en plus d’être plus susceptibles de souffrir d’incontinence.

Symptômes les plus répandus du cancer de l’ovaire :

  • une sensation de plénitude associée à des changements gastro-intestinaux inexpliqués persistants et diffus ;
  • une douleur dans la région pelvienne ou abdominale;
  • une difficulté à manger, une sensation de satiété précoce;
  • un changement inexpliqué de la régularité intestinale;
  • une perte ou un gain de poids inexpliqué;
  • des saignements vaginaux anormaux et inexpliqués chez une femme ménopausée;
  • une envie fréquente ou urgente d’uriner.

Traitement du cancer de l’ovaire

La chirurgie et la chimiothérapie sont les traitements couramment utilisées dans un cas de cancer ovarien. Selon l’état d'avancement du cancer (stade), il peut être nécessaire d’avoir recours à une association de traitements. Quand un cancer est pris à un stade précoce, la chirurgie et la chimiothérapie augmentent considérablement le taux de survie et améliorent le confort et la qualité de vie de la femme atteinte. À l’instar de la plupart des chirurgies abdominales et des traitements qui affectent la santé neurologique et la force musculaire, les traitements contre le cancer ovarien peuvent donc eux aussi aggraver ou provoquer l’incontinence.

Les traitements contre le cancer pouvant accroître le risque d’incontinence comprennent notamment :

  • la radiothérapie de la région pelvienne qui peut irriter la vessie;
  • la chimiothérapie en raison de sa neurotoxicité; les vomissements qui exercent une forte pression sur les muscles contrôlant la miction; et, la diminution de la production hormonale;
  • une chirurgie dans la région pelvienne, ce qui peut endommager les muscles et les nerfs contribuant au contrôle de la miction;
  • un médicament qui augmente l’hydratation corporelle ou la production urinaire, ce qui peut aggraver les signes d’incontinence.

Obtenez tout le soutien dont vous avez besoin

Apprendre que l’on est atteinte d'un cancer peut être terrifiant, mais il existe des organismes vers lesquels vous tourner pour obtenir de l’information et du soutien. En savoir plus auprès de la Société canadienne du cancer.

Ressources utiles

Exercise et Incontinence

Commentaires sur les produits