Messieurs, n’attendez pas d’avoir des problèmes de santé

Regardez les choses en face. Si vous êtes un homme âgé de plus de 45 ans, il est fort probable que vous n’aimiez pas consulter le médecin. Demandez à votre conjointe...

« Les gens s’occupent moins bien de leur santé à mesure qu’ils atteignent la cinquantaine. », déclare le Dr Akbar Panju, professeur et président intérimaire au département de médecine de l'Université McMaster à Hamilton, en Ontario, « Ils ne font pas attention ».

Pourtant, le maintien d’une excellente santé peut faire toute la différence entre souffrir d’une maladie chronique en vieillissant, comme d'une crise cardiaque, d'un AVC ou encore du diabète - et profiter d'une retraite en santé.

Le Dr Larry Goldenberg, directeur du développement et des soins de soutien au Vancouver Prostate Centre et président de la Fondation canadienne de la santé masculine, affirme que les hommes doivent s’examiner longuement dans le miroir et faire un sérieux examen de conscience.

L'incontinence ne doit pas nécessairement être quelque chose d’inquiétant; elle peut être causée par la surutilisation de stimulants, comme par une consommation excessive de caféine, ou parce qu’une réunion dure plus de trois heures

« L'indice de masse corporelle et le poids sont les principaux problèmes », dit-il. « Mais les hommes doivent aussi connaître leurs antécédents familiaux. Ils doivent connaître leur corps. Ils peuvent agir maintenant pour diminuer les risques d’être atteints d’une maladie plus tard dans leur vie. »

À mesure que les hommes vieillissent, un certain nombre de maladies, dont beaucoup sont évitables, peuvent se développer à leur insu, affirme le Dr Goldenberg. Il déclare par ailleurs que si les hommes ne faisaient que deux choses - soit faire de l’exercice et contrôler leur poids - ils pourraient éviter un grand nombre de problèmes de santé chroniques.

La bonne nouvelle est qu’il est de nos jours plus facile que jamais de rester maître de sa santé. Le Dr Goldenberg suggère comme bon point de départ de répondre au bref sondage sur la santé à youcheck.ca, qui est un bon outil d’évaluation des risques pour la santé des hommes.

« Passez 10 minutes de moins à écouter la partie de hockey et prenez ce temps pour répondre au sondage », dit-il. « Si les résultats indiquent que vos risques de maladie sont élevés, consultez un médecin. »

Voici les problèmes de santé à surveiller :

1. Crises cardiaques et AVC. « L’hypertension est un tueur silencieux », affirme le Dr Panju. Il faut mesurer sa tension artérielle régulièrement. « Rendez-vous en pharmacie et prenez la lecture de votre tension artérielle. C’est gratuit! », conseille le Dr Goldenberg. Si la mesure est élevée - c’est-à-dire une tension systolique supérieure à 135 mmHg ou une tension diastolique supérieure à 85 mmHg selon les seuils établis par l’Agence de la santé publique du Canada, voyez votre médecin.

De plus, il est recommandé de faire mesurer votre taux de cholestérol tous les cinq ans, dit le Dr Goldenberg, afin de prévenir l'accumulation de dépôts gras dans vos artères et l’augmentation de votre risque de subir une crise cardiaque.

Le Dr Panju affirme qu’en présence d’antécédents de maladie coronarienne avant l’âge de 60 ans dans votre famille, il serait primordial de faire vérifier votre cœur. Niveau élevé de stress, tabagisme et sédentarité sont autant de facteurs de risque qui justifient une visite chez le médecin.

Afin de réduire votre risque de souffrir d’une maladie coronarienne et d’hypertension artérielle, intégrez l'exercice au programme de la semaine. Comme recommandé par les directives canadiennes en matière d’activités physiques, les adultes de 18 ans et plus devraient faire chaque semaine au moins 150 minutes d’activité physique d’intensité modérée à élevée.

2. Cancer de la peau. Si vous avez le teint clair et les yeux bleus ou verts, vous êtes le plus à risque de présenter un cancer de la peau. Or, tout le monde est à risque. Examinez régulièrement votre peau pour y guetter l'apparition de tout changement inhabituel comme l'apparition d’un grain de beauté au contour irrégulier ou qui se met à saigner; la croissance rapide d’une lésion cutanée; ou encore, l’assombrissement ou l’ulcération d’un grain de beauté existant. « Vous devriez faire l'auto-examen de votre peau. », déclare le Dr Panju, et consultez un dermatologiste tous les uns à trois ans pour un examen complet.

3. Cancer du côlon et de l’intestin. Le risque de cancer du côlon augmente après l’âge 50 ans, mais détecté à un stade précoce, il peut être traité efficacement. Le Dr Panju suggère d’effectuer une recherche de sang occulte dans les selles pour y détecter la présence de sang. Vous pouvez même réaliser ce test à la maison. Si votre risque est plus élevé en raison d’antécédents familiaux, ou si vous présentez des symptômes tels que des saignements rectaux ou une modification de vos habitudes intestinales, demandez à votre médecin de vous prescrire une coloscopie.

4. Cancer de la prostate. Malgré la controverse entourant la valeur du dépistage périodique du cancer de la prostate, le Dr Panju suggère de passer un examen de la prostate si vous êtes âgé de plus de 50 ans ou si vous êtes considéré à risque élevé en raison de vos antécédents familiaux. Certes, si vous présentez des symptômes tels qu’une difficulté à uriner, une douleur au moment d’uriner, du sang dans vos urines ou une perte du contrôle de votre vessie, faites-vous examiner.

5. Incontinence. Le Dr Sam Chun, professeur adjoint au département d'urologie de l'Université Dalhousie à Dartmouth, N.-É., affirme que si un homme souffre d'incontinence à l'âge de 45 ans, il faut l’examiner et vérifier s’il ne s’agit pas d’une infection, des premiers signes du diabète ou d’un problème neurologique. L'incontinence ne doit pas nécessairement être quelque chose d’inquiétant; elle peut être causée par la surutilisation de stimulants, comme par une consommation excessive de caféine, ou parce qu’une réunion dure plus de trois heures. Mais « faites-vous examiner », souligne le Dr Chun.

Chez les hommes plus âgés, l'incontinence peut être un effet secondaire de l’hypertrophie ou d'une opération chirurgicale de la prostate. Peu importe la cause, soyez rassuré, les coquilles absorbantes et les culottes protectrices TENA MEN assurent votre confort et vous offrent une sûreté antifuite.

6. Faible taux de testostérone. Vos taux de testostérone peuvent chuter à mesure que vous vieillissez. Si vous vous sentez plus faible qu’à l’habitude, êtes moins attiré par le sexe, éprouvez de la difficulté à maintenir une érection, perdez vos cheveux ou de la masse musculaire, il se peut que vous souffriez d’une baisse de testostérone. Un faible taux de testostérone peut entraîner des troubles de l’humeur ainsi qu’une perte de la masse osseuse. Il est donc primordial de demander à votre médecin d’évaluer votre taux de testostérone au moyen d’une simple prise de sang. Une thérapie de remplacement de la testostérone peut vous être suggérée, mais puisqu’elle entraîne des effets secondaires, parlez-en d’abord avec votre médecin.

GARDEZ LE CONTRÔLE DE VOS FONCTIONS

Si des troubles de la prostate, de la vessie ou des reins sont à l’origine de votre incontinence, vous pouvez néanmoins exécuter certains gestes pour en garder le contrôle.

Buvez suffisamment d'eau
Boire 6 à 8 verres d'eau chaque jour contribue au bon fonctionnement de votre vessie

Modifiez votre alimentation
Optez pour des aliments non épicés et évitez le chocolat et les agrumes, car ils peuvent irriter votre vessie. Évitez de boire du café et de l’alcool puisque ceux-ci peuvent augmenter la fréquence de vos mictions.

Ne fatiguez pas inutilement votre vessie Ne vous forcez pas à uriner quand vous n’avez pas réellement à le faire. Ce geste peut affaiblir votre vessie et aggraver les choses.

Faites des exercices de renforcement du plancher pelvien
Si votre incontinence est causée par une faiblesse des muscles de votre plancher pelvien - une condition nommée incontinence à l’effort - renforcez ceux-ci à l’aide d’un programme régulier d’exercices, cela pourrait vous aider à contrôler vos fuites. Parlez à votre médecin ou à un physiothérapeute spécialiste de la rééducation pelvienne et demandez-lui quels exercices vous conviendraient le mieux.

Gardez une attitude positive
L’incontinence urinaire est plus répandue que le pensent la plupart des gens et il est possible de bien la gérer. La gamme de coquilles et de culottes TENA MEN vous permettra de vous sentir propre et au sec et de retrouver ainsi votre quiétude.


Ce contenu est produit par The Globe and Mail’s Globe Edge Content Studio, en consultation avec Robinson.



Ressources utiles

Exercise et Incontinence

Commentaires sur les produits