Kathy, 23 ans

Quand je ne suis pas auprès de mon petit garçon d’un an à m'occuper de lui, je fais du bénévolat au refuge pour animaux ou encore, je cuisine des gâteries pour ma famille et mes amis.

J’avais cessé de ressentir le même bonheur à exercer mes activités quand j’avais commencé à avoir des fuites urinaires. Je n’ai que 23 ans ! Imaginez ma stupéfaction de constater tous les matins que mes vêtements de nuit et mes draps étaient mouillés ! Mes craintes se réalisaient, je devais porter une couche de nuit. Même si je ne voulais pas admettre que quelque chose clochait, il devenait de plus en plus difficile d’ignorer mes fuites… ce qui augmentait d’autant plus ma gêne, mon désarroi et me faisait perdre confiance en moi. Dans l’espoir de remédier à la situation, j’ai cessé de boire de l’eau. Mais je me suis vite rendu compte que ce n’était pas une bonne solution.

Ne sachant pas vers qui me tourner, je me suis confiée à mon mari ainsi qu’à ma mère qui m’a suggéré de voir un médecin. Lors de la consultation, j'ai appris que la cause de mes fuites nocturnes était un trouble neurologique. Il n’existe pas de médicaments pour contrer ce problème. Je me suis donc tournée vers TENA. J'hésitais au début, puis j'ai commandé en ligne un échantillon gratuit de serviettes de nuit, pour les essayer. Quel soulagement, et ce, dès les premières nuits ! les serviettes de nuit absorbaient mes fuites et je m’éveillais le matin enfin au sec. TENA m’aide à protéger non seulement mes vêtements de nuit et mes draps, mais aussi ma confiance en moi. Les serviettes de nuit sont confortables et je n’ai pas l’impression de porter une couche, ce qui était l’une de mes principales préoccupations. Au lieu de cela, je m’éveille fraîche et dispose, prête à relever tous les défis de la journée. À présent, je me procure les serviettes TENA à la pharmacie du quartier, ce qui est vraiment pratique.

J’ai appris que l’on ne doit pas se culpabiliser d'avoir des fuites inattendues. Même s’il peut être difficile d'admettre que l’on souffre d'incontinence, en particulier à l’âge de 23 ans, il est important de reconnaître que l'on n'est pas responsable, que ce n’est pas notre faute. La solution consiste à trouver le produit qui convient parfaitement à vos besoins. Découvrir les serviettes de nuit TENA m'a permis de passer à autre chose et de me concentrer sur mon rôle de maman. Merci TENA!