Causes de l'incontinence masculine

Comment fonctionne le système urinaire

Les reins filtrent le sang en le débarrassant de ses substances inutiles et en les envoyant dans la vessie, sorte de sac musculaire pouvant s’étirer pour retenir jusqu’à 500 ml d’urine, sa pleine capacité. Une fois que la vessie se remplit à moitié, des nerfs avisent le cerveau que c’est le temps d’uriner, et l’urine passe alors à travers l’urètre, qui est maintenu fermé par deux muscles sphincters. Le sphincter interne s’ouvre quand la vessie est pleine, mais on peut volontairement maintenir le muscle sphincter interne fermé afin de contrôler la miction. Ce sont les muscles du plancher pelvien, situés sous la vessie et autour de l’urètre, qui permettent à ces deux organes de fonctionner correctement. Cependant, chez certaines personnes, une interruption de ce processus survient à un moment donné, ce qui provoque la fuite urinaire connue sous le nom d'incontinence.

Or, il n'y a pas de principale cause à l'incontinence masculine. Il en existe plusieurs dont les plus courantes sont, notamment :

  • une prostate gonflée empêchant le libre passage de l’urine au cours de la miction peut souvent conduire à de l’incontinence urinaire d’urgence, ou encore au besoin soudain d’uriner
  • une chirurgie de la prostate peut aussi temporairement affaiblir ou endommager les muscles, ce qui provoque de l’incontinence urinaire d’effort ou encore, des fuites involontaires quand la personne atteinte rit, tousse ou encore, exerce des activités physiques.
  • les infections des voies urinaires peuvent rendre la vessie hyperactive.
  • des lésions nerveuses cérébrales ou encore, une chirurgie cérébrale, peuvent parfois bloquer les signaux transmis au cerveau lui demandant d’envoyer, à son tour, la commande d’uriner.
  • le surpoids ou l’obésité peut exercer une pression supplémentaire sur les muscles pelviens et abdominaux et être une cause d'incontinence tant chez les femmes que chez les hommes.
  • les diurétiques pour les maladies cardio-vasculaires et circulatoires peuvent augmenter le risque d’incontinence.
  • le diabète peut provoquer de légères fuites urinaires.

Il existe différents types d’incontinence. Cliquez ici pour en savoir plus.

Ressources utiles

Exercise et Incontinence

Commentaires sur les produits