À propos de l'incontinence

Présentation de la pathologie et réponses aux questions qui vous sont posées au quotidien.

Vous trouverez ici des renseignements sur les principales préoccupations touchant l'incontinence. Si vous recherchez des renseignements particuliers, communiquez avec nous. Nous essaierons de vous aider.

Consultez également la rubrique Types d'incontinence et leurs causes pour plus d'information, ainsi que nos Bonnes pratiques de prise en charge où vous trouverez des conseils pour soigner et traiter les résidents.

La problématique de l'incontinence

Anatomie de l'incontinence

L'incontinence est un problème du système urinaire, lequel se compose de deux reins reliés à la vessie par un tube appelé uretère. C'est un autre tube, l'urètre, qui conduit l'urine de la vessie à l'extérieur.

Les reins filtrent les déchets du sang pour les transformer en urine. Les deux uretères font circuler l'urine des reins à la vessie, où elle est stockée jusqu'à son évacuation par l'urètre. Un muscle circulaire, le sphincter, contrôle l'activité de l'urètre.

Normalement, la vessie retient l'urine jusqu'à son évacuation. L'incontinence survient quand un élément du système urinaire fonctionne mal.

Qu'est-ce que l'incontinence?

L'incontinence est la perte involontaire de contrôle de la vessie ou des intestins. Le terme désigne donc le symptôme et non la pathologie en tant que telle. Les troubles à l'origine de l'incontinence sont multiples. Il peut s'agir de défauts congénitaux, des conséquences d'une opération, d'un problème nerveux, d'une infection ou encore d'altérations dues au vieillissement. La grossesse et l'accouchement peuvent également provoquer l'incontinence.

Elle touche aussi bien les enfants que les adultes, hommes et femmes, de tous âges. À un moment ou l'autre de leur vie, 1 femme sur 4 et 1 homme sur 8 en seront atteints.

L'ampleur du problème varie également dans le cas d'incontinence urinaire, de légères pertes peu fréquentes à la perte occasionnelle de contrôle de la vessie ou encore à l'incapacité totale à retenir l'urine. Cliquez ici pour en savoir plus sur les types d'incontinence, leurs causes et les traitements possibles.

Incontinence et vieillissement

Le vieillissement apporte son lot de modifications du système urinaire pouvant provoquer l'incontinence.

  • La perte d'élasticité de la vessie en réduit la capacité et augmente la fréquence des fuites.
  • Les reins concentrent l'urine moins efficacement en raison du plus grand volume d'urine.
  • Le perte de tonus du muscle vésical empêche l'évacuation complète de l'urine.
  • Les contractions spontanées du muscle vésical augmentent.
  • Il devient plus difficile de se retenir d'uriner.
  • La pression de fermeture de l'urètre est plus faible.

Si l'incontinence urinaire touche un grand nombre d'hommes et de femmes âgés, ce n'est pas pour autant un effet normal du vieillissement. Il s'agit d'un dysfonctionnement des processus physiques ou mentaux de retenue de l'urine et d'évacuation de la vessie au moment opportun, qu'il est possible de traiter en général.

Beaucoup de personnes âgées sont énormément gênés par les inconvénients associés par l'incontinence. Dans bien des cas, il est possible d’y parvenir en aidant chaque personne à déterminer la meilleure voie à suivre. Des protections discrètes et efficaces pour l'incontinence contribuent à en limiter les effets afin de retrouver une vie normale.

*Le contenu de ce site ne doit pas servir à des fins de consultation médicale et aucune information dans ce contenu ne vise à se substituer à un avis professionnel destiné à établir un diagnostic ou à prescrire un traitement médical.